NOËL A PONDICHERY

Affiche en langue tamoule sur le Père Noël

Mais pourquoi passer Noël à Pondichéry ? Parce que Pondichéry est certainement le lieu en Inde qui regroupe le plus de catholiques et c’est donc le meilleur endroit pour passer un Noël exotique au soleil, plein de découvertes, de guirlandes, de crèches et d’étoiles…

24 décembre – 8 H : vous vous réveillez tranquillement, passez sous une douche d’eau fraîche et montez sur le toit-terrasse de votre hôtel pour un petit-déjeuner au son des perruches qui volent d’arbres en arbres. Vous aurez peut-être la chance d’apercevoir également un ou deux écureuils alentour… Quelques croissants (et oui, il y a une boulangerie française à Pondi), du beurre et de la confiture sur un morceau de baguette sans oublier un jus d’ananas ou de mangue fait maison et vous voici en pleine forme pour une balade dans Pondi…😁

Prenez un tuk-tuk et partez visiter l’ancien cimetière colonial ! Vous me direz que commencer la journée par visiter un cimetière est un peu bizarre 😏, mais il vaut mieux y aller « à la fraîche » et ce petit cimetière vaut vraiment le détour ! Les croix de bois sont peintes en jaune ou bleu vif et le nom des familles y est inscrit à la main… Certains noms sont d’ailleurs assez originaux comme la famille « Paugnon » ! Ce joli cimetière est très bien entretenu, il est aussi  émouvant et agréable bien loin du tumulte de la rue.

Revenez ensuite dans le « quartier blanc » ou « white town » c’est ce nom qui a été gardé après le long passé colonial de la ville… Les indiens ne s’en offusquent pas et c’est bien ce nom-là qu’il faudra donner à votre conducteur de tuk-tuk pour revenir dans le quartier touristique. Il est possible de réserver à l’Office du tourisme un guide francophone qui vous fera visiter le centre de Pondichéry avec : le quartier indien, le quartier musulman et le quartier blanc.

Sinon, vous pouvez aussi vous balader à pied dans les rues Dumas, Romain Rolland, Surcouf ou encore Suffren et découvrir les jolies portes des maisons coloniales aux bougainvilliers débordants…🤩 Passez par le square central et retrouvez-vous devant le Palais du Gouverneur, bien gardé. Le musée de Pondichéry situé à 2 pas est un tantinet désuet (comme le sont souvent les musées indiens) mais si vous avez quelques minutes et 1 € à perdre, pourquoi pas !

24 décembre – 12H : Il est temps de vous reposer et de chercher un restaurant pour le déjeuner…

Corniche avec palmiers

 

Plusieurs choix : déjeuner dans votre hôtel si l’endroit vous a plu, déjeuner dans un boui-boui « pas cher » ou déjeuner dans une endroit un peu plus… « classe » ?

Mon boui-boui préféré est situé sur la corniche, tout au bout de celle-ci (au nord) à côté du Consulat de France, situé entre la rue de la Marine et la rue Lauriston. Vous n’y croiserez que des indiens et il faut passer par la salle pour aller dans le jardin. La propreté des tables n’est pas toujours au rendez-vous (les clients s’enchaînent) mais la cuisine est excellente pour un prix vraiment modique. De plus, la mer très proche vous envoie quelques alizées bienvenus…! 😅

Envie d’un cadre un peu moins « roots » ? alors prenez l’ascenseur ! Au tout début de Mission Street, à côté du chocolatier Züka et au dernier étage de l’immeuble, vous découvrirez un excellent restaurant à la cuisine indo-européenne très propre et bien aéré, qui vous ravira aussi par la superbe vue sur les toits de la ville. Entre 10 et 15 € le repas, ce qui en Inde est déjà un prix significatif… !

24 décembre – 13h30 : Retour à l’hôtel pour une petite sieste réparatrice sous les pales du ventilateur au plafond (on appelle cela un « fan » malgré qu’il n’y ai pas de star… hormis vous bien sûr)…😎

24 décembre – 16h00 : Allez hop ! c’est reparti pour un peu de shopping…

Envie de petits objets déco à tous les prix (prix affichés) : rendez-vous à LA TIENDA, en face du Lycée Français rue Victor Simonel et perpendiculaire à la rue Surcouf. Véritable caverne d’Ali Baba, toute petite boutique tenue par un couple adorable et polyglotte (français, anglais, espagnol, Hindi… et Tamoul !).

Inde Rajasthan personnages en bois peint
Envie de bijoux, tissus (vêtements, draps, dessus-de lit, foulards…) rendez-vous chez mon amie Manju et sa petite boutique KHAZAANA au 94 rue Montorsier. Manju a converti une pièce de sa maison en magasin. C’est tout petit mais il y en a du sol au plafond ! Manju parle un tout petit peu français mais connais bien nos goûts. Elle veille à la qualité de ses articles et vous en donnera un juste prix.

Envie d’encens, de savons et de parfums BIO : c’est chez KALKI, sur Mission Street. Grand magasin climatisé (yes !) qui propose aussi de magnifiques foulards qui démarrent à 3 ou 4 € (grand choix à tous les prix). Tout est fabriqué artisanalement à Auroville ce qui est gage de bonne qualité et d’éthique… Juste en face : le CASABLANCA, grand magasin très « bobo » (prix en fonctions) mais avec un somptueux escaliers en bois. Bien climatisée également, cette boutique vous propose des vêtements en coton, des petits objets déco, des tongs, cartes postales, lunettes de soleil… et sucreries chocolatées françaises et américaines si vous êtes en manque…😁

Pour des objets déco « vintage » allez chiner dans la belle boutique / salon de thé de DOMUS, au 6 rue Surcouf et profitez-en pour prendre un thé glacé sur la terrasse à l’arrière…

Envie de beaux vêtements en coton (robes, jupes, chemises, pantalons…) allez chez FABINDIA, sur Mission Street en face de la cathédrale. Au passage, montez sur la terrasse de la Cathédrale où les préparatifs de la soirée touchent à leur fin… Les petites filles au gros nœuds rouges dans les cheveux répètent une chanson sur la scène montée pour l’occasion… un petit garçon aux ailes d’ange décorées de boules de coton, coure entre les haut-parleurs… la cathédrale commencent à allumer ses lumières pour vérifier que tout fonctionne bien, tout le monde se prépare pour la fête du soir !

Mannequins déguisés en Père Noël

Au bas des marches de la cathédrale, une boutique de déguisements où vous pourrez acheter une magnifique étoile ajourée en carton avec éclairage ou tout simplement, un déguisement de Père Noël ! Sur le trottoir, des jeunes s’affairent à confectionner des crèches, sous le regard de leur maître d’apprentissage… Vite, vite, quelques morceaux de bois et un peu de paille et la voici prête… et pour les santons, il faut juste traverser la rue…

 24 décembre – 17h00 :   Tea-time ! l’heure de la pause thé… Bord de mer ou jardin tranquille ? 🤔

Pondichéry bâtiment sur fond de ciel bleu

 

Café… « Le café » !

Si vous voulez de l’air car vous n’en pouvez plus de la chaleur, allez au CAFE situé au milieu de la corniche. Prenez un tuk-tuk, ils connaissent tous l’endroit ! Boui-boui pas très clean et souvent poussiéreux (malgré cela, je n’ai jamais été malade) mais rendez-vous incontournable des touristes de tous les continents. On y fait généralement de belles rencontres car c’est très « à la bonne franquette », en s’asseyant quelques fois à une table déjà occupée… Pour commencer on fait son choix dès l’entrée, on paye au guichet et on passe par la cuisine pour emporter le tout sur un plateau. L’endroit est petit et très couru, donc si vous êtes à plusieurs, l’un fait la queue pendant que les autres vont prendre une table…

Pourquoi cet endroit est apprécié ? parce que c’est l’endroit le plus ventilé de Pondi, parce qu’il y a un grand choix de boissons, desserts, pizzas et autres snacks et parce que les prix sont super abordables… !

Pondichéry Pouss-pouss bariolé dans un jardin

 

Café des arts

Envie d’un peu plus de calme ?… allez au jardin du CAFE DES ARTS (gaufres et massala tea admirables) et sa boutique « concept-store »… ou bien s’il n’y a plus de place, foncez chez DOMUS 6 rue Surcouf, comme je l’ai dit plus haut, derrière la magnifique boutique vintage chic et ses très beaux objets, se cache un petite jardin très peu connu et très reposant…

Mon coup de cœur est sans contexte le « CAFE DE FLORE » ou « Maison Colombani » avec sa bâtisse coloniale et son grand jardin… Mais à l’heure où j’écris cet article, l’endroit est en rénovation… donc à tester à nouveau…

Enfin, si vous préférez un tea-time vraiment très chic, allez à la MAISON ROSE ou « Coromandel Café »… déco « Versailles chic » à la mode d’aujourd’hui dans les tons noirs, gris argenté et dorés… Ce n’est pas trop ma « cup of tea » car on s’imagine plutôt dans un salon de thé parisien, mais c’est beau quand même ! La liste des mes endroits préférés à Pondi est ici

24 décembre – 18h : Après être repassé(e) à l’hôtel déposer vos achats, il est temps d’aller rendre visite à Lakshmi si elle est présente ce jour… Lakshmi est la déesse du temple de Manakula Vinayagar (grand temple hindou du quartier blanc). C’est une belle éléphante âgée d’un peu plus de 25 ans. Après lui avoir donné une carotte ou quelques pièces qu’elle remettra à son cornac, elle vous bénira de son énorme trompe aussi légère qu’une plume et vous laissera à jamais un souvenir merveilleux…🤗

Début de soirée

Pour le dîner, là aussi plusieurs options. Les restaurants proposent souvent un menu « spécial réveillon » mais ne vous attendez pas à quelque chose d’extraordinaire… Vous pourrez trouver des buffets immenses avec de nombreux plats, à l’intérieur des grands hôtels modernes (réserver à l’avance). Vous pourrez également dîner au « New Banana » 42 Cazy Street dans le quartier musulman, petit restaurant à la cuisine franco-indienne perché tout en haut d’une maison moderne, sous un toit de pandanus : longues feuilles tressées, posées sur une charpente de bambous. Ou bien encore, choisir une belle terrasse de plain-pied dans un restaurant situé rue « Bazaar Saint-Laurent », entre les rues Romain Rolland et Dumas. Petit coucou également à nos amies francophones de « La Terrasse » où vous dinerez sous les lampions dans une ambiance décontractée… Enfin, si vous êtes en manque d’un bon steak au poivre ou de mousse au chocolat, rendez-vous au Satsanga, restaurant emblématique de Pondi tenu depuis des années par un français… en vérifiant au préalable s’ils n’ont pas prévu tout de même un menu spécial réveillon de Noël (à réserver là-aussi à l’avance).

Eglise recouverte de lampions

24 décembre – 23h30 : Après avoir lutté pour rester éveillé(e), vous voici paré(e) de votre plus belle tenue : en route (en tuk-tuk) pour la tournée des grands ducs… enfin, je veux plutôt dire, la tournée des 3 lieux de cultes catholiques de Pondi, pour la messe de minuit (1 ou 2 peuvent suffirent…). Rassurez-vous, vous n’allez pas assister à la messe entière (sauf si le cœur vous en dit bien sûr) mais vous irez plutôt visiter les parvis et vous glisser délicieusement au milieu des fidèles endimanchés…🤩

Premier étonnement : l’Eglise du Sacré-Cœur de Jésus, la Cathédrale sur Mission Street et l’Eglise Notre-Dame-des-Anges (messe en français), sont décorées de milliers de loupiottes pour un effet saisissant et très joli : on devrait peut-être rapporter l’idée en France ! Il y en a qui clignotent… un vrai Las Vegas !

Deuxième étonnement : toutes les portes des églises sont ouvertes pour faire entrer le plus d’air à l’intérieur des édifices malgré d’énormes ventilateurs qui tournent à plein régime. Toute la messe est filmée et retransmise en direct sur des écrans géants ou à la télévision… Certains fidèles se sont déchaussés à l’entrée et les édifices sont noirs de monde… Aux pieds de l’autel, il y a des lumières, des guirlandes lumineuses, des fleurs à profusion et des dons de nourriture comme dans n’importe quel endroit religieux en Inde. Dans la cour pendant que d’autres suivent la messe à l’intérieur, des femmes habillées de leur plus beau sari déambulent : on va, on vient, on s’apostrophe, on se retrouve, tout est gai et « bon enfant » dans un joyeux charivari…

Ah !… et j’allais oublier… nos copains moustiques sont aussi de la partie ! Arrghhh…😣

Allez, il est maintenant temps de rentrer à l’hôtel pour une bonne nuit, avec des souvenirs plein la tête de ce Noël à Pondichéry !

… Mais dites-moi, et si vous aussi vous passiez Noël prochain à Pondichéry ?

2 réflexions sur “NOËL A PONDICHERY”

    1. Bonne idée ! Si vous voulez passer Noël à Pondi, il faudra prendre la décision courant septembre pour réserver vos dates et billets d’avion. Le visa ne sera à faire que 15 jours ou 3 semaines avant le départ…
      A bientôt 🙏

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.