Inde du sud : Les 10 lieux incontournables à visiter

Inde femmes de dos en Inde en saris rouges

Visiter les 10 lieux incontournables d’Inde du sud, c’est plonger dans une Inde historique avec de nombreux temples religieux🤩 datant du moyen-âge et toujours en activité, c’est découvrir des sites classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco🤩, c’est goûter aux plats très épicés ou bien alors trouver des croissants et de la baguette… c’est pouvoir s’envoler vers les hauteurs du Kérala verdoyant et les plantations de thé🤩, faire une croisière sur un Kettuvalam voguant sur les sublimes canaux d’Allepey 🤩❤️et finir sa balade à Cochin en remontant le temps à l’époque de Vasco de Gama…

Découvrez les 10 lieux incontournables à visiter lors d’un voyage en Inde du sud…

MAMALLAPURAM ou Mahabalipuram

Mammallapuram est la première étape à environ 1 h 00 de route au sud de Chennaï où vous devez vous arrêter après un long vol en provenance de France ! Fatigués, il fait chaud… vite allons sur la belle plage du golf du Bengal 🤩qui vous tend les bras ! Viens ensuite l’heure des merveilles à découvrir, classées au Patrimoine Mondiale de l’Unesco : le bas-relief intitulé « la descente du Gange » ou Arjuna’s Penance sculpté dans le granit narrant un épisode du Mahabarata qui date du VIIè siècle, le Shore Temple et les five Rathas 🤩: ensemble de 5 temples construits également au VIIè siècle et taillés dans une incroyable masse granitique. L’extraordinaire Butter Ball 🤩merveille de la nature que 5 éléphants n’ont pas réussi à faire tomber et enfin, ne partez pas de Mamalla sans être passés par le quartier des sculpteurs de pierres. Grande tradition de la ville, les artisans à même le sol, réalisent des statues de dieux et déesses de toute beauté. Leur façon millénaire de travailler le granit en fait ressortir toutes les nuances de gris et de noir… Dommage, c’est un peu lourd à ramener dans la valise ! 🤩😁

 

PONDICHERY ou Puducherry

Située à 1 h 00 au sud de Mamallapuram, Pondichéry fait partie de notre imaginaire… Ancien comptoir français des Indes orientales de 1654 à 1954, la ville a su garder un petit air français bien qu’il tende à disparaître… Les rues du quartier colonial ont gardées leur nom français, de nombreux compatriotes y vivent à l’année, on y trouve des croissants, du chocolat et de bons steaks frites 😁 et enfin quelques indiens parlent encore notre langue. Il n’y a pas vraiment de monuments incontournables à Pondi mais on s’y arrête pour profiter de « l’atmosphère » des lieux et pour s’acclimater à ce pays parfois incroyable 😁. Au fait, connaissez-vous le slogan du pays ? C’est « Incredible India ! »… comme quoi…

Que faire à Pondi ?… se promener dans le « quartier blanc »🤩, visiter des lieux de culte catholique, hindou, musulman🤩 ou encore visiter un ashram, se faire bénir par une gentille déesse-éléphant du joli nom de Lakshmi ❤️🤩 et déambuler le soir sur la corniche au milieu d’une foule bienveillante qui vous demandera certainement un ou deux selfies dans une ambiance bonne enfant…

TANJORE ou Tanjavur

Sur la route de Pondichéry à Tanjore, vous pourrez vous arrêter au temple de Kumbakonam, inscrit lui aussi au Patrimoine Mondial de l’Unesco. A Kumbakonam, vous pouvez également trouver un hôtel car le choix y est plus grand qu’à Tanjore… Le temple de Tanjore, appelé aussi « BIG TEMPLE » par les anciens colons anglais et resté en mémoire, est habillé de pierres ocres sculptées de milliers de petites statuettes et scènes du Mahabarata. L’ensemble est très beau 🤩, le jardin intérieur très zen, vous pouvez marcher sur les pelouses et vous y reposer. Par contre et comme dans tous les temples d’Inde, la visite se fera pied nus ! En suivant les pèlerins souvent habillés de rouge, vous pénétrerez dans le sein des sein et après quelques minutes d’attente, vous vous ferez bénir (contre quelques roupies… de sansonnet ?) par un prêtre brahmane❤️. Avant de partir, n’oubliez pas de faire une petite prière devant l’immense statue noire de Nandi, beau taureau servant de monture au Dieu Shiva, habillé d’une petite cape à paillettes… 😁

 

Le Chettinad, micro-région du Tamil Nadu

Vous pouvez si vous le souhaitez aller lire mon article dédié à la région du Chettinad… Cette micro région est à ne pas manquer lorsque vous êtes entre Tanjore et Maduraï. Le contraste entre la campagne et les palais gigantesques🤩 ripolinés de neuf ou à moitié en ruines est saisissant ! Au 19ème siècle, les Chettiars, peuple originaires de cette région, firent commerce avec toute l’Asie du sud-est et s’enrichirent conséquemment… Il s’agissait ensuite pour chaque famille de faire construire son palais et de rivaliser ainsi, à qui aurait le plus beau et le plus grandioseCertains sont encore à visiter 🤩 mais le spectacle est surtout en extérieur avec un petit goût du film « Le guépard » de Luciano Visconti…

Rameswaram

Petite ville à l’échelle de l’Inde (39 000 habitants tout de même😁) et située sur une île reliée au continent par un pont, Rameswaram est un site incontournable pour nombre d’Hindous qui doivent venir au moins une fois dans leur vie faire leurs dévotions au célèbre temple de Rama🤩. Outre ce rendez-vous au cœur de la religion hindou, vous ne devrez pas manquer la balade du « bout du monde », tout au bout d’une langue de terre, entre dunes de sable et lagon turquoise 🤩❤️sous les cris des cormorans. Par temps clair, vous pourrez peut-être aussi apercevoir les côtes du Sri Lanka situées à 25 km.

mADURAI

Autant vous le dire, le temple de Maduraï est mon préféré en Inde du sud ! ❤️🤩Mais avant de le découvrir, faisons un rapide tour de ville : Maduraï est une grosse mégalopole poussiéreuse et bruyante… Néanmoins, vous pourrez visiter un musée dédié au Mahatma Ghandi qui vécu quelques années à Maduraï. Le Gandhi Memorial Museum renferme entre autre, des affaires personnelles du Mahatma dont le dhoti dans lequel il fût assassiné (goût douteux je vous l’accorde !) mais ce musée, gratuit et assez désuet, est très apprécié des indiens. Il reste une bonne alternative quand il faut attendre l’heure d’ouverture du Meenakshi Temple à 16h00.

Le Sri Meenashi Temple ou le temple de Parvati épouse de Shiva, est immense, labyrinthique, sublime, étonnant 🤩… vous êtes vraiment au milieu des pèlerins, au cœur de la religion hindou et de tous ses mystères ! Après avoir laissé vos chaussures à l’entrée, vous déambulez pieds nus au travers de salles ancestrales 🤩 noircies par la suie des lampes à huile. Vous admirez les plafonds peints, certes un peu kitschs aux goûts occidentaux mais qui restent impressionnants dans le contexte, vous participez à un petit rituel devant une statue et vous êtes saisis par la beauté de la salle aux 1000 colonnes, le Mandapa, où chaque colonne est sculptée différemment…🤩❤️ Assurément, vous repartirez de Maduraï avec des milliers d’images multicolores…🤩

 

Munnar, au Kérala

Vous êtes passé au Kérala à la cime des ghats occidentaux 🤩 (chaîne de montagne la plus haute d’Inde du sud), à 1 600 mètres d’altitude ! Bienvenue dans dans « la vallée des thés« , l’autre grande région réputée de ce breuvage après Darjeeling. Vous respirez à nouveau après les chaleurs du Tamil Nadu, et votre vue vogue à l’infini sur un océan de verdure au dégradés de verts… Qui n’a jamais vu ces photos avec des plantations de thé à perte de vue ❤️🤩? … et bien cette-fois, vous y êtes ! Partez à la découverte de la cueillette et de la fabrication du thé, essayez les dégustations, profitez du temps présent et de l’environnement… Pour compléter votre séjour, vous pourrez également envisager de profiter d’un massage Ayurvédique ou d’un cours de yoga et visiter une plantation d’épices où la cardamome (la reine des épices), le poivre, la cannelle et la vanille n’auront plus de secrets pour vous…😁

 

Kovalam et Varkala

J’ai noté ces deux petites stations balnéaires dans cette liste car même si vous pouvez faire l’impasse dessus, ces deux lieux sont quand même des « spots » pour touristes… 😁 Tout d’abord KOVALAM est une petite station balnéaire avec une plage bien sympa bien que ne faisant pas partie des plus belles. C’est la première accessible lorsque l’on remonte de la pointe de l’Inde du côté Kérala et mer d’Oman. La partie en bord de mer est entièrement piétonne. Vous serez accosté par des vendeurs ambulants de paréos et autres babioles mais vous pourrez aussi vous reposer à la terrasse d’un café en regardant la mer monter😁(petite marée sur cette côte)… Tôt le matin, les pêcheurs du coin envoient leur immense filet et vous pouvez aller le récupérer avec eux en tirant dessus… Bonne ambiance garantie… 😁

VARKALA est situé un peu plus au nord, toujours sur la même côté. Varkala a la particularité d’être en haut d’une « cliff », autrement dit une falaise ! Ne vous attendez pas à nos falaises normandes😁, mais la belle plage est bien « en-bas » et vous devrez emprunter l’escalier pour retrouver le sable. La Papanashan Beach est belle mais réputée et donc vous ne serez pas seul… Je rappelle que votre tenue doit rester correcte, les indiens ne sont pas du tout habitués au maillots de bain et encore moins au topless ! Beaucoup d’entre eux ne savent pas nager. Vous serez surpris de voir qu’ils trempent juste leur pieds et entre dans l’eau tout habillé, notamment les femmes avec leurs beaux saris… Le haut de la falaise est une longue « promenade » au bord du vide (mais pas dangereuse) sur laquelle restaurants, hôtels et boutiques sont à touche-touche. A Varkala, beaucoup d’occidentaux viennent s’y reposer, y faire du yoga ou une cure ayurvédique… Beaucoup de touristes donc mais ça peut faire une étape sympa dans votre périple et encore plus si vous avez des enfants qui pourront profiter de la plage sans danger (pas de courant ni de fort ressac) 😁

Enfin et pour ceux que ça intéresse, vous trouverez entre Varkala et Allepey l’ashram d’Amma. Amma est une personne mondialement connue pour faire des câlins (là je simplifie à l’extrême !😁). Je vous laisse découvrir l’article d’une globe-trotteuse :   https://lemondedansmavalise.com/25-choses-a-savoir-avant-daller-au-ashram-damma/, article qui vous prépare à rencontrer Amma et à vivre quelques jours dans son ashram…😁

 

Allepey et les backwaters

La ville d’Allepey n’a en soit pas grand-chose à offrir à part sa magnifique plage de sable blanc (attention le ressac du bord de mer est très impressionnant et je crois même qu’il est interdit de se baigner). Non, Allepey est surtout connu pour ses backwaters… Cette partie du Kérala, est parcourus de lacs et de canaux enchanteurs ❤️🤩 Au milieu d’une végétation luxuriante et de rizières fertiles, les canaux traversent de petits villages ou la vie suit son cours 🤩. Vous devez alors louer un Kettuvalam pour voguer au gré de la journée sur les canaux. Un kettuvalam est un ancien bateau qui permettait de transporter les marchandises d’un endroit à un autre de la région. Au fil du temps, les bateaux ont été réaménager en luxueux hôtels flottants. Vous pouvez aussi louer une barque sans moteur mais la balade sera écourtée. Pour les personnes en « honey moon », pour les amoureux de nature, pour découvrir et partager quelques minutes des scènes de vie des Kéralais, pour tout un tas de raisons, vous devez absolument inclure cette promenade au fil de l’eau dans votre voyage : c’est un instant magique !❤️❤️🤩🤩

 

Cochin ou Fort Kochi

Cochin (appelé maintenant Kochi) est un assemblement de villes, morceaux de terre et îles. Nous laisserons de côté Ernakulam, l’énorme cité tentaculaire et anarchique à la mode indienne et nous nous dirigerons vers Fort Kochi (ou Fort Cochin si vous avez bien suivi😁), bref, le quartier regroupant les sites à visiter. Loin de l’agitation, vous voici transporté à l’époque des conquistadors partis à la découverte des Indes… Vous pouvez déambuler à pied dans les rues du quartier (se promener « tranquillou » dans les rues en Inde est presque extraordinaire😁), vous passerez devant les fameux « filets chinois » ou carrelets 🤩 eux aussi souvent vus en photos et vous visiterez l’église St François (l’une des premières églises chrétiennes d’Inde) où fût enterré Vasco de Gama avant d’être rapatrié au Portugal quelques années plus tard. Autre visite émouvante : le « Dhobi Khana », immense blanchisserie à ciel ouvert toujours en activité🤩. Enfin et à ne pas rater, le Duch Palace : ancien palais du Raja de Cochin devenu depuis un musée très intéressant qui vous fera découvrir l’histoire du Kérala et de sa famille royale. A l’issue de cette visite, vous pourrez vous balader dans le quartier des antiquaires qui regorge d’objets extraordinaires…🤩🤩 Ce n’est qu’à la fin de cette belle journée, que vous pourrez vous reposer sous les immenses arbres millénaires regroupés dans ce petit coin hors du temps…🤩

Cet articles vous a proposé une dizaine de sites à visiter en Inde du sud. Ce sont les plus touristiques bien que l’on pourrait en rajouter trois ou quatre un peu plus particuliers comme Kanchipuram, le beau site historique de Gingee ou encore le lac de Periyar.

Mon conseil : prenez en compte que si vous voulez visiter tous les sites en une seule fois il vous faudra suffisamment de temps car l’Inde du sud est vaste. Les temps de trajets en voiture sont assez conséquents selon le relief ou les villes traversées et comme toutes autres régions de ce pays, l’Inde peut être fatigante à cause de la chaleur et du monde rencontré. Le circuit que je propose est qui balaie 8 des 10 lieux incontournables à visiter est sur une durée de 12 jours… je vous laisse le découvrir… 😁

@ bientôt sur les routes d’Inde du sud ! 😁

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.