Connaissez-vous la région du Chettinad et ses 10 000 palais ?

Chettinad vieux palais rose presqu'en ruines

Le Chettinad est une micro-région coincée entre Maduraï, Trichy et Tanjore. Je vais citer le Guide du Routard : « la région fut prospère grâce à de riches commerçants et financiers, les Chettiars, qui, profitant de l’expansion de l’Empire Britannique, exportaient leurs chargements par bateaux à travers toute l’Asie du Sud-Est. Ils ont construits dans leurs villages natals, des maisons-palais à la mesure et à l’image des fortunes amassées entre 1850 et l’indépendance de l’Inde. Il en reste aujourd’hui un patrimoine bâti exceptionnel : plus de 10 000 palais répartis sur un territoire de 1 550 km² à peine ! »

Palais de la région du Chettinad
L’un des plus beaux : le palais du raja Annamalaï Chettir à Kanadukathan

Le Chettinad aujourd’hui,

Les Chettiars ont depuis délaissé leur beaux palais pour rejoindre les grandes villes, mais chaque famille y revient pour fêter les mariages et autres grandes fêtes traditionnelles.

A la belle époque, on comptait bien 10 000 palais… mais rassurez-vous, vous n’en visiterez que deux ou trois 😁. La plupart sont délaissés par leur propriétaire car l’entretien de telles bâtisses est trop onéreux, d’autres sont fermées aux visites ou carrément en ruine. Il semblerait que les Indiens commencent à se rendre compte de l’importance de leur patrimoine. Certaines associations régionales apportent une aide financière aux propriétaires qui n’ont plus les moyens de rénover ou d’entretenir leur palais. Pour les visiteurs, un palais repeint vous montre quelle devait en être la splendeur à l’époque mais pour ma part, je préfère les palais vieillissants et patinés par les années…

Palais de la région du Chettinad, vert pastel
Autre palais dans le village, d’un joli vert pastel…

Tous les palais du Chettinad se ressemblent et ont été construits de façon rectangulaire. La visite démarre par une terrasse couverte où les maîtres de maison pouvaient recevoir leurs invités. La terrasse est couverte pour l’ombre mais l’air y circule aisément.

Chettinad vieux palais rose presqu'en ruines
Vieux portail accédant au jardin du palais

Vient ensuite la salle de réception. Suivant l’opulence des propriétaires c’est assez grandiose. On peut y admirer les peintures murales, les décorations des piliers, les mosaïques venant du Japon et des miroirs importés d’Italie. Tout cela était extraordinaire à l’époque…

les endroits à découvrir,

Dans la partie plus intime de la maison, d’énormes piliers en bois de teck (pour les plus riches) ou en pierres sculptées, un patio dont le ciel est grillagé pour se protéger des singes chapardeurs et enfin des portes autour de la cour. Les chambres sont au 1er étage. Les portes visibles sont en fait des salles coffre-fort. Dans chaque famille, on remettait aux jeunes mariés les clés de l’une des salles pour y entreposer les affaires ou cadeaux de mariage qu’ils jugeaient précieuses (meubles, bijoux, argent…), avant eux aussi, de partir bâtir leur palais…

Grille au-dessus d'un patio

Les autres pièces du fond étaient réservées aux femmes et aux domestiques… et là… ce n’est pas des plus « cosy ». On voit tout de suite la séparation maître/serviteur et homme/femme… ça en est presque choquant tant cette pièce-cuisine est pauvre, sombre et peu avenante !

Si vous avez un jour de plus dans votre itinéraire, ne manquez pas de visiter le Chettinad, ce petit coin du Tamil Nadu car il vaut le coup d’œil. Je pourrais vous donner plein de conseils car c’est une région que j’ai visitée lors de mes nombreux voyages en Inde.

L’air de rien, car nous sommes en pleine campagne et c’est en cela que c’est surprenant, au milieu des poules courant sur des routes de terre battue, d’immenses vaisseaux de pierres vous replongeront au 19ème siècle en vous transportant dans le film du « Guépard » de Luciano Visconti !

Pour conclure, la région du Chettinad est vraiment à découvrir… Pendant plusieurs années je suis passée « à côté » par manque de temps ou tout simplement je n’en connaissais pas l’existence, mais depuis ma découverte, je suis toujours impressionnée quand je repense à ces immenses vaisseaux de pierres posés en pleine campagne ! On revisite la vie des propriétaires de la fin du 19ème et début du 20ème siècle, on admire l’architecture victorienne de certains et on se souvient de la palette de couleurs pastels, flashy ou fanées pour d’autres… Assurément, il serait bien dommage que vous n’incluiez pas de visiter le Chettinad dans votre itinéraire du sud de l’Inde…

Pour visiter la région, je vous propose 2 circuits : « Découverte de l’Inde du sud » et « Au cœur du Tamil Nadu » 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.