FAQ

FOIRE AUX QUESTIONS...

Voici quelques réponses aux questions que vous vous posez sûrement pour un prochain voyage… 😁

L’Inde effraie beaucoup de monde à cause des images souvent négatives véhiculées par les médias. Cela fait plus de « buz » de montrer de pauvres gens que de montrer les aspects plus souriants de ce vaste continent… Je vous rassure, l’Inde s’est énormément modernisée, notamment dans les endroits touristiques. Il est évident que si vous envisagez de passer un séjour dans les bidonvilles des mégalopoles, il faudra peut-être faire un peu plus attention qu’ailleurs mais pour tous ceux d’entre-vous qui veulent découvrir les sites touristiques, ce ne sera pas plus dangereux qu’une visite de la tour Eiffel à Paris ! 😁 Je rappellerai donc quelques bases évidentes…

  • Bien veiller à fermer correctement sac-à-dos et autres besaces, placer ses papiers au fond du sac ou dans une poche zippée
  • Ne pas sortir une grosse liasse de billets à la vue de tous
  • Ne rien laisser de valeur dans la chambre d’hôtel (argent, passeport, appareil photo…)
  • S’envoyer à soi-même sur sa boîte mail avant le départ, copie du passeport, du visa et du billet d’avion
  • S’habiller correctement et surtout pour les visites de sites religieux
  • Ne pas penser que tout le monde est « adorable » et faire confiance trop vite, ne pas suivre n’importe où le 1er venu…

Non, l’Inde n’est pas dangereuse pour une femme seule si vous commencez par respecter tous les items notés ci-dessus. Même si les indiens vous regardent avec insistance (je vous garantie que l’on fait de même sans s’en apercevoir 😁), les hommes dans leur ensemble, restent corrects et bienveillants. Voici quelques éléments à rajouter à la liste de la question notée au-dessus :

  • Vous habiller correctement ou le plus souvent possible « à l’indienne » : tunique à petites manches sur un pantalon en coton. Pas de débardeurs à fines bretelles, de tops qui laissent voir le nombril ou de shorts. Pour la plage (hors plages privées et piscines), prévoyez un paréo que vous mettrez sur le maillot de bain. Sur les plages publiques, les indiennes se baignent entièrement habillées !
  • Ne suivez jamais un homme sauf s’il vous indique une rue 😁, même s’il vous paraît gentil, serviable, adorable, rassurant… après… c’est à  vous de voir si la situation paraîtra saine ou pas… 😁
  • Evitez d’aller visiter seule des endroits un peu « glauques » : bidonvilles, ruelles sombres, sortir le soir (ou alors à deux pas de l’hôtel)… mais tout cela coule de source 😁!
  • Si vous voulez donner quelques pièces à un/une mendiante, attention, il peut très vite en arriver des dizaines aussitôt. Soyez alors ferme pour partir et poursuivez votre chemin d’un air décidé (et tant pis si ça vous brise le cœur)…
  • Si vous vous sentez un peu trop entourée dans un endroit et au bord de l’explosion 😁, affirmez-vous avec un beau « NO » ou « NO Thank You »… Si ça ne fait pas d’effet, commencez à parler de plus en plus fort (même en français) ! En général les gens sont surpris et il y aura toujours quelqu’un de bienveillant alentour qui comprendra la situation et vous aidera 😁
  • Enfin, n’oubliez pas que dans beaucoup de pays, un sourire mettra fin cordialement à beaucoup de situations…

Pour finir, tout cela ne doit pas surtout pas vous empêcher de venir en Inde si cela est l’un de vos rêves. Je voyage souvent seule dans ce pays et il ne m’est jamais rien arrivé de fâcheux. J’ai même été surprise par des comportements et des geste de courtoisie perdus chez nous… Si malgré tout vous restez craintive, faites un premier voyage en groupe ou accompagnée pour vous faire une idée sur place et choisissez plutôt le sud du pays (Kérala, Tamil Nadu) d’approche plus facile que d’autres régions… 😁

Pour vous rassurer et parce qu’il est toujours important de faire le point sur ses vaccins 😁, vous pouvez demander à votre médecin ce qu’il en pense. Vous pouvez également regarder le site de l’Institut Pasteur. Suivant ce que vous voulez faire en Inde, vous n’aurez pas les mêmes risques. Si vous restez dans les endroits ou circuits « touristiques », vous ne risquerez pas grand chose. Pour ma part (ainsi que mon entourage qui vit sur place), nous sommes vaccinés contre le Tétanos (et à jour) + l’hépatite A (la B également comme beaucoup de français)… 😁 Enfin, inutile de prendre un traitement anti-paludéen : il n’y a pas de palu en Inde (sauf peut-être dans certaines jungles du nord-est, mais ça m’étonnerait que ce soit votre destination principale 😉 !) 

Dans les grandes villes et villes les plus touristiques vous avez des hôpitaux privés d’excellente qualité avec du matériel « dernier cri » ! Là aussi, la réalité n’est pas toujours montrée dans les médias occidentaux et c’est bien dommage. En Inde il y a des médecins qualifiés, des spécialistes que vous pouvez rencontrer le jour même ou dès le lendemain. Vous avez aussi des soins (tarifs nettement plus avantageux qu’en France) que vous devrez avancer mais qui vous seront remboursés par la Sécurité Sociale à votre retour sur présentation d’une facture que le lieu de soins indien vous aura remis. Enfin et au cas où, vous devez vérifier votre assurance/rapatriement avant votre départ (attention la CB ne rembourse pas tout et vous paierez peut-être une partie de votre séjour autrement.) Pensez toujours à avoir votre N° d’appel et d’assuré(e), facilement accessible.

Un passeport valable encore 6 mois après votre date de retour de voyage.

Un visa à demander AVANT de quitter la France. Le visa le plus courant est le e-visa (valable 90 jours) à demander en ligne et que l’on obtient (si tout se passe bien) en 2 jours… Yaatra préconise d’en faire la demande 3 semaines avant le départ pour avoir le temps de régler le problème s’il y en a un. Le vrai site sur lequel avoir les infos et faire votre demande est VSF.GLOBAL. Le jour où vous voulez faire la demande, je vous conseille de télécharger le document traduit en français qui vous aidera à remplir le fastidieux questionnaire en anglais de plusieurs pages. 2 photos d’une taille et d’un poids particuliers seront à télécharger. Là il faut savoir retailler les photos ou connaître quelqu’un qui sache le faire 😁. Attention si pour X raisons, l’Ambassade refuse votre demande, vous devrez recommencer la demande et les 70 € (prix du visa en 2019) déjà versés ne vous seront pas remboursés 🤬!  Si vous ne vous sentez pas capable de le faire, votre agence de voyage (ou certaines autres entreprises compétentes) le complétera à votre place moyennant finances (entre 50 et 80 €)… 

Un ami indien m’a dit l’autre jour « y plus de saisons ma bonne dame » 😁!… Réchauffement climatique ou pas, il semblerait que le climat soit un peu « déréglé » en Inde également… Néanmoins, suivant la région que vous voulez explorer, il y a bien des saisons idéales… et à éviter ! Je dirais que les pires mois à éviter absolument en Inde sont avril et mai… après, si vous ne pouvez partir qu’en juillet et août et que le Ladakh ne vous attire pas, il faudra vous attendre à une forte chaleur et à quelques averses plus ou moins fortes.

  • Inde du sud, idéaldu 1er décembre au 29 février
  • Rajasthan, idéal de 1er novembre au 29 février
  • Ladakh, du 1er juin au 30 septembre. De novembre à mai : températures extrêmement basses et risque de neige

En tenant compte de notre heure d’été et d’hiver, le décalage est de 4h30 en hiver. Lorsqu’il est midi en décembre en France, il est 16h30 en Inde. Lorsque nous sommes en heure d’été, le décalage n’est que de 3h30. 

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour un voyage en Inde. Les indiens sont encore très pudiques (et nous n’avons pas les mêmes pudeurs 😁!) Un vêtement qui vous paraît anodin peut choquer et vice versa… Autres aspects auxquels réfléchir : la région choisie (sportive ou non) et la météo qu’il y aura. Enfin, sauf à loger dans des palaces où vous vous habillerez un peu mieux le soir, prenez surtout des vêtements dans lesquels vous serez à l’aise et tant pis si durant quelques jours vous n’êtes pas habillé(e) « dernier cri » !😁 Les chaussures sont également très importantes : ne prenez pas de chaussures trop neuves et surtout faites en sorte quelles soient sans talons…😁

Je vous laisse aller lire en détails sur cette page ce qu’il faut mettre dans votre valise…

L’Inde est une « mine d’or » pour trouver quelque chose à ramener… Vous trouverez surement votre bonheur, la seule chose à prendre en compte est la place dans la valise…😁 Vous trouverez :

  • des tissus chatoyants, colorés et/ou brodés : vêtements (penjabis, tuniques, robes, jupes, chemises…), rideaux, dessus de lits, nappes, draps, chemins de table, housses de coussins, tentures pour les murs…
  • des étoles en laine pashmina ou autres foulards
  • des bijoux en argent avec ou sans pierres précieuses et semi-précieuses. Pour l’or, il est de 22 carats ce qui donne une couleur plus foncée que chez nous
  • des épices, du thé, des produits exotiques comme de la poudre pour faire du « payasam » (dessert sucré)
  • des boîtes à bijoux, de déco, en bois, en fer, en papier mâché
  • des statuettes en bronze de dieux et déesses
  • de petits personnages en bois peint, représentants des scènes de vie
  • des marionnettes à pendre au mur
  • des peintures miniatures qu’il faudra faire (ou pas) encadrer à votre retour
  • des crèmes cosmétiques bio des marques Himalaya Herbals, Taaj ou Biotique
  • des savons artisanaux, de l’encens et porte-encens

On trouve beaucoup de choses en dépannage en Inde : lessive, produits de toilettes de marque occidentale ou indienne (produits souvent bio et de bonne qualité), produits de beauté (maquillage), produits pour cheveux, boites en plastiques, du thé, des gâteaux, des jus de fruits et du lassi en berlingot ou canette, des épices…

  • Il n’y a pas toujours d’eau chaude dans certains hôtels. Pas de problèmes s’il fait 30° dehors mais sinon, demandez un seau d’eau chaude à la réception
  • En Inde du sud, vous pouvez quelquefois attendre 1 heure entre la prise de votre commande et le service de vos plats… prévoir un livre ou des mots croisés
  • Les trottoirs sont absents ou délabrés. Vous devez marcher sur le bord de la route en évitant les trous, voitures, camions, scooters, vélos… et vaches !
  • Le piéton n’est JAMAIS le roi, alors que la vache, si ! 😁 Soyez toujours attentif quand vous marchez ou traversez une rue
  • Certains plats sont TRES épicés. Si c’est trop pour vous, demandez au serveur du « curd », yaourt nature à mélanger à la sauce pour apaiser les papilles
  • Des vendeurs de boutiques d’artisanat indien vous laisseront rarement repartir sans avoir acheté quelque chose
  • Beaucoup de bruit en Inde, même la nuit dans les hôtels : pensez à emmener des boules Quiès efficaces !

Bien sûr ! et même de magnifiques photos… 😍 Pour les portraits, l’usage est de demander la permission à la personne auparavant mais en règle générale, les indiens aiment beaucoup être pris en photo et… adoooorent vous prendre en photo ! A tel point que ça pourra en devenir saoulant et qu’il faudra dire STOP ! Pourquoi nous prendre en photos alors que nous ne sommes pas toujours à notre avantage😁? Tout d’abord parce que pour beaucoup d’indiens notre couleur « blanche » est le summum de la beauté (nombre de femmes se mettent des crèmes pour essayer de blanchir leur peau)… et puis une fois rentrés à la maison, ils pourront dire : « regarde, j’ai un ami étranger » ! 😁😁

Sur les questions sentimentales et démonstratives, l’Inde commence à peine à s’ouvrir. Pour tous les couples hétéros ou pas, il n’est pas question de se tenir la main dans la rue ou de s’embrasser en public. On commence à apercevoir un ou deux couples se tenant par la main dans les quartiers branchés des grandes villes et à Goa ou Pondichéry considérées comme plus permissives… Cependant, autant le dire, l’Inde reste encore archaïque sur la question des orientions sexuelles, mais elle n’est pas à un paradoxe près puisqu’elle tolère les « Hijras » que l’on pourrait apparenter (de loin) aux transsexuels. Attention aussi : les jeunes hommes qui se tiennent par la main à la vue de tous, ne sont pas (tous) gays. C’est un geste de camaraderie… Toutefois, vous pouvez bien sûr aller visiter l’Inde mais il faudra rester discret dans votre comportement. Pour vos hébergements, aucun problème : il est tout à fait courant de voyager avec un(e) ami(e). Si cela vous rassure, vous pouvez demander des twins beds (s’il y en a suivant la catégorie d’hôtels) mais il m’est déjà arrivée de dormir dans un lit double avec une amie sans que cela ne pose de soucis à l’hôtelier… Enfin, je conseille fortement de ne pas écumer les bars gays le soir venu car les réactions et conséquences peuvent être catastrophiques…

Si vous ne pouvez marcher seul(e) et monter des escaliers, je suis malheureusement au regret de vous dire que rien n’est fait pour vous aider en Inde 🤔 Il est pratiquement impossible de trouver des hôtels aménagés et à la vue de l’asphalte des rues, impossible également de faire rouler un fauteuil…😑

Là aussi beaucoup d’ambiguïté au sujet de l’alcool… Du côté touristique, vous traverserez des régions entières sans alcool. Dans d’autres lieux (comme au Kérala par exemple), on pourra vous servir une bière mais discrètement et dans un mug pour faire croire à du thé si un contrôleur passait par là !… Vous trouverez quand même des bars de nuit où aller boire un verre mais je conseille d’être accompagné par un indien qui connaît les lieux. La « communication extérieure » n’étant pas au top pour ces établissements, vous pouvez vite vous retrouver dans un bouge bien glauque… Attention également aux soirs de liesse générale (31 décembre) : la plupart des indiens avec l’alcool peuvent devenir envahissants et dangereux. Pour finir, l’une des solutions est de rechercher les hôtels des catégories les plus élevées, vous pourrez y trouver un bar et avec un peu de chance dans un cadre idyllique…

Tout dépend de la région où vous serez. Il y a des régions entièrement végétariennes pour des questions religieuses (et j’ajouterai d’hygiène). Cependant, pas de panique, les indiens sont habitués depuis des millénaires à cuisiner « veg » et vous découvrirez des plats divers et succulents. Les légumes sont souvent cuisinés en sauce ou beignets (pas de vapeur, sauf les délicieux momos). Goûtez également au « paneer », qui ressemble au tofu mais nettement plus agréable cuisiné à l’indienne😁. Enfin, dans les restaurant qui proposent de la viande, ce sera généralement du poulet et du mouton (ou de la chèvre vendue à la place et plus coriace). Pour ceux d’entre vous qui rêvez d’un bon steak frites, vous devrez aller au restaurant Satsanga à Pondichéry : le patron français élève lui-même des bœufs à la campagne et contrôle ainsi la qualité de la viande qu’il sert…

Moi la première lorsque je voyage, j’aime à rencontrer des gens « authentiques » pour essayer de découvrir et comprendre leur vie quotidienne. J’ai pu m’enrichir à ce sujet notamment lors d’un trek au Ladakh ou nous dormions chez l’habitant… Vous pouvez également vivre de belles rencontres en Inde mais comme dans beaucoup de pays moins aisés financièrement, il faudra toujours vous méfiez des propositions que l’on vous fera en ce sens. Le mieux est de prendre un peu de temps pour faire connaissance : votre chauffeur, votre guide, votre tailleur, des amis peuvent vous inviter chez eux et vous partagerez alors un moment fabuleux. Attendez d’être invité(e) et amenez un petit cadeau, surtout pas de fleurs mais quelque chose « d’utile » : gros sac de riz si la famille est vraiment pauvre, ustensile de cuisine, jouets ou fournitures scolaires s’il y a des enfants, essayez de vous renseigner auparavant. Lorsque vous offrirez vos présents, ils seront mis de côté et seront déballés plus tard, souvent après votre départ… Enfin, il peut y avoir des invitations « impromptues » et ce sera à vous d’accepter ou pas suivant votre « bon sens ». 

L’Inde est un pays ultra-religieux avec malheureusement certaines dérives néfastes qui peuvent s’y rattacher… et l’Inde est tellement religieuse qu’il est inconcevable d’être athée ! Il n’y a même pas de case à cocher en ce sens sur le formulaire du visa. Donc si vous ne savez pas ou si on vous demande sur place au détour d’une conversation, dites que vous êtes chrétien et ça suffira. Attention : si vous êtes musulman, faites très attention au contexte quand vous l’annoncerez oralement. Les indiens sont tolérants avec les touristes et même fiers de leur faire découvrir leur religion. Tous les lieux de cultes sont visitables par les touristes, seules quelques salles dans les grands temples hindous sont interdites aux non-hindous. Dans les mosquées, vous devrez attendre la fin de la prière pour entrer. Les visites des sites religieux font parties des lieux à ne pas manquer lors d’un séjour en Inde : vous pourrez approcher la vie d’un monastère bouddhiste au milieu des chants des moines, découvrir les milles et uns rituels de la religion Hindou dans un temple millénaire ou encore vous plonger dans la beauté immaculée du temple Jaïn de Ranakpur… magique !

Hormis l’avion, vous avez deux façons de vous déplacer en Inde, en trains + bus ou en voiture. Vous allez très vite comprendre sur place, qu’il est impossible à un non-indien de conduire même si la conduite est l’une de vos passions😁 ! Les voitures pour un séjour touristique, se louent donc avec un chauffeur qui vous mènera où vous le souhaitez. Vous établirez au préalable votre parcours directement avec le chauffeur ou avec son patron. Les frais du chauffeur sont pris en charge dans le tarif demandé. Il s’agit des frais de route (péages, essence, assurance) ainsi que l’hébergement du chauffeur, ses repas et son salaire. Votre chauffeur ne déjeunera pas avec vous sauf cas exceptionnels ou si vous l’invitez. Le soir, il ira rejoindre d’autres collègues soit dans une partie de l’hôtel qui leur est réservée soit dans un autre endroit. Un chauffeur avec voiture se loue entre 30 et 45 € la journée, pour 1 à 4 passagers. Certains chauffeurs comprennent quelques phrases en anglais et d’autres le parlent couramment. Votre chauffeur est + qu’un simple chauffeur ! Voici ce qu’il mettra à votre service :

  • Il sera « à votre service » du matin jusqu’au soir et sera toujours à l’heure pour le départ
  • Il vous protègera de certaines situations et sera toujours à vos côtés
  • Il connaît les routes à emprunter et saura demander son chemin pour trouver votre hôtel perdu dans la campagne
  • Il vous déposera à l’entrée exacte de chaque lieu que vous voudrez visiter, ce qui vous fera économiser du temps et de l’argent
  • S’il le souhaite, il peut vous accompagner lors d’une visite et répondre à vos questions (il faudra lui payer l’entrée du site bien entendu)
  • Il peut vous proposer un restaurant adapté à votre budget si vous êtes en panne d’inspiration ou si votre guide papier ne vous indique rien
  • Il peut vous aider à ré-organiser votre journée s’il constate que vous n’aurez pas le temps de tout faire
  • A contrario, s’il voit qu’il vous reste du temps, il peut vous proposer de nouveaux lieux à visiter
  • Enfin, il est votre 1er interlocuteur 🤗

J’ai rencontré de nombreux chauffeurs et je dois ici leur tirer mon chapeau ! Tous étaient d’une patience et d’une gentillesse à toute épreuve… 😁 Très vite, votre chauffeur deviendra plus que ça. Son leitmotiv est d’être aux petits soins pour vous, tout en vous menant à bon port ! Premier interlocuteur, il pourra répondre à vos questions sur tout ce que vous allez découvrir ou bien régler les éventuels embarras que vous pourriez rencontrer (trouver le chemin, la bonne personne, les astuces pour gagner du temps sur un site, etc.). Enfin, il sera en contact quotidien avec son patron ou votre agent de voyage indien pour veiller à ce que tout se passe bien. Nous ne sommes évidement pas habitués à voyager comme cela et certains d’entre-nous peuvent avoir du mal avec leurs propres valeurs mais cela ne pose aucun problème en Inde. D’une part vous ferez travailler un homme chargé de famille (pas encore de femmes dans ce métier), vous gagnerez du temps dans vos durées de trajet (très importantes en Inde) mais vous pourrez aussi bénéficier, si vous l’avez demandé dans votre contrat, d’une clim bienvenue !😁